Percée

Toyota - Système d'échange de batterie du leader du marché

Il est surtout populaire pour les petits scooters électriques : le système d'échange de batteries. Aujourd'hui, le leader mondial Toyota se lance dans l'idée et annonce un système d'échange pour les livraisons en ville. Est-ce la percée pour cette technologie ?

Publié le 29.07.2022

Un véhicule utilitaire ne gagne de l'argent que lorsqu'il est en mouvement. Pour de nombreuses entreprises, l'électrification de la flotte n'est donc pas facile. Les temps d'arrêt pour la recharge sont tout simplement trop longs, sans parler des coûts initiaux.

L'e-mobilité n'est pas facile à mettre en œuvre pour toutes les entreprises

Les entreprises ayant de longues heures de fermeture ou d'immobilisation peuvent recharger leur flotte la nuit, mais dans les grandes villes où le trafic de distribution est important, la flotte est souvent en service 24 heures sur 24. C'est précisément pour ces cas que les Japonais veulent maintenant introduire dans le segment des véhicules utilitaires une idée reprise du marché des scooters : Le système d'échange de batteries.

Techniquement facile à mettre en œuvre

Au lieu d'une grande batterie sous le plancher, on utilise des cassettes de batterie interchangeables uniformes qui peuvent être retirées par une seule personne. Toyota collabore à cet effet avec d'autres constructeurs et entreprises de logistique afin de créer une norme sectorielle. Et c'est précisément là que réside la clé.

Le succès passe par une large diffusion du système

Un tel système ne peut fonctionner et avoir du succès que s'il dépasse une taille critique et est facilement disponible partout. Toyota offre pour cela la bonne puissance de marché et s'est entouré d'acteurs supplémentaires. Le système devrait avoir du succès au Japon et sur d'autres marchés asiatiques. Mais il est également facile à imaginer pour l'Europe et devrait faciliter le passage à l'e-mobilité pour de nombreuses personnes.

Autres fonctions possibles des stations d'échange

Les stations d'échange n'offrent pas seulement la possibilité de "recharger rapidement", elles pourraient également remplir d'autres fonctions. Par exemple, le stockage de l'électricité solaire en période de surplus, ainsi que la stabilisation du réseau en période de creux. On attend avec impatience de voir où le groupe Toyota, d'habitude plutôt conservateur, va développer cette idée.

Texte : ai Online Redaktion/DF/FM
Images : Toyota

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.