Tuning

Classe G extrême sur chenilles de Suisse

Une Mercedes Classe G fait partie des véhicules les plus performants que l'on puisse trouver sur le terrain. Mais il y a des gens pour qui cela ne suffit pas. C'est pourquoi delta4x4 et les spécialistes suisses du tout-terrain de Capricorn Trucks ont transformé une Classe G en véhicule à chenilles - avec homologation Suisse.

Publié le 31.12.2022

Dans la neige profonde, même une Mercedes Classe G peut atteindre ses limites. Que faire alors si l'on veut arriver en toute sécurité à son chalet de haute montagne, même au cœur de l'hiver ? Appeler Capricorn Trucks. Les spécialistes tout-terrain grisons ont une solution à proposer, qui décuple les capacités tout-terrain et le facteur de coolitude de la Classe G : Une transformation en véhicule à chenilles.

Grande surface d'appui

Le système de chenilles de type 88M1-A1 provient de l'entreprise américaine Mattracks. Les chenilles sont composées de caoutchouc renforcé par des fibres et doivent pouvoir fonctionner jusqu'à -40 degrés Celsius. Chacun des modules pèse environ 170 kilogrammes, ce qui porte le poids à vide de la Mercedes G 500 à environ 3,1 tonnes.


La classe G à chenilles est 20 millimètres plus haute que ses frères et sœurs normaux.

De grandes chenilles sont donc nécessaires. Plus le poids est élevé, plus la surface d'appui doit être grande pour ne pas s'enfoncer dans la neige ou la boue. Dans le cas présent, la surface d'appui est comprise entre 424 et 600 centimètres carrés.

Les histoires les plus passionnantes avec l'auto-illustrierte en abonnement !

Pour que les chenilles puissent passer sous la voiture, la Classe G de delta4x4 a été surélevée d'environ 200 millimètres. De plus, les ailes ont été massivement élargies. D'autres goodies sont des phares supplémentaires, des pare-chocs et des barres de toit.

Comme même l'hiver le plus froid passe, les modules de chenilles peuvent être démontés et remplacés par des roues normales. Dans ce cas, des roues plus grandes de delta4x4. Le véhicule tout-terrain de 421 ch peut alors à nouveau rouler plus vite que les 65 km/h auxquels il est limité avec les chenilles. (La Classe G à chenilles en action !)

Un plaisir coûteux


La différence de taille entre la Classe G de Capricorn Truck et le Ratrac n'est pas si importante.

Mais le meilleur dans tout cela, c'est que le contrôle technique a donné sa bénédiction. Ce monstre à chenilles peut donc circuler légalement sur les routes suisses. Le tout n'est bien sûr pas bon marché. Le système de chenilles à lui seul coûte environ 50'000 francs. L'homologation et les tests ont coûté près de 70 000 francs. A cela s'ajoutent environ 20'000 francs pour d'autres accessoires tout-terrain. Et Mercedes veut encore verser au moins 158'100 francs pour un G 500. Mais il y a aussi moins cher. Capricorn Trucks a déjà transformé quelques VW Amarok en véhicules à chenilles. Une apparence martiale est ainsi assurée.

Le texte : Moritz Doka
Des images : Capricorn Trucks

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.