Test court

BMW M440i xDrive Convertible - Des qualités oubliées depuis longtemps

Le design de la nouvelle Série 4 est et reste une source de débat. Mais avec le cabriolet BMW M440i xDrive, la société munichoise a créé quelque chose qui n'est pas seulement un concurrent redoutable de la M4 Cabriolet, beaucoup plus chère et beaucoup plus intransigeante. Parce que le cabriolet 374PS séduit par des qualités oubliées depuis longtemps.

Publié le 12.11.2021

La vue d'ensemble :

Pour :

- Moteur six cylindres puissant et souple
- La transmission et la chaîne cinématique sont très souveraines
- La très bonne conception de la capote garantit un intérieur silencieux
- Excellent réglage du châssis dans tous les modes

Cons :

- Des looks controversés
- Niveau de prix élevé
- Le compartiment arrière n'est bon que pour le rangement
- Espace de coffre limité

Le cabriolet classique fête son retour. Après des décennies de toits rigides rétractables électriquement, le toit en tissu connaît une renaissance. C'est maintenant au tour de la voiture de taille moyenne de Munich d'opérer cette transformation, puisque la nouvelle Série 4 cabriolet se passe du toit en acier pliant.

À d'autres égards également, elle impressionne par de nombreuses qualités oubliées depuis longtemps, notamment en tant que BMW M440i xDrive Cabriolet, et montre qu'un six cylindres classique et un toit ouvert sont encore bons pour une voiture de rêve.

Design : Une apparence extravertie, mais un peu de couleur la rend plus discrète.

On peut certainement discuter de la taille du rein. Mais il faut convenir avec les concepteurs de Munich que les prises d'air de refroidissement n'ont jamais été aussi grandes à l'avant. D'autant que le pack M Sport, qui va de soi pour les voitures M Performance comme la BMW M440i xDrive Cabriolet, ajoute un peu de finesse à l'ensemble avec ses garnitures dorées chatoyantes.

Mais surtout, un choix judicieux de la couleur peut créer une apparence discrète. Le noble vert foncé de la voiture d'essai s'harmonise non seulement parfaitement avec le cuir de couleur crème, mais montre également que même les combinaisons de couleurs classiques peuvent être d'une beauté époustouflante sur un design moderne. Notre recommandation est donc claire : #makegreengreatagain. Allez-y et commandez-le dans ce ton, vous ne le regretterez pas.

Intérieur : un croiseur de luxe dans la classe moyenne

Rien qu'en termes de taille, le cabriolet BMW M440i xDrive se positionne dans le milieu de gamme et adopte de nombreux détails de la Série 3. Mais BMW prend son positionnement au sérieux et ajoute à la recette de nombreuses subtilités qui distinguent la Série 4 de la berline et du Touring.

Cette impression est également soulignée par l'espace. Le premier rang est un endroit princier pour s'asseoir. Les sièges sont confortables, il y a beaucoup d'espace pour se déplacer grâce au cockpit bien rangé, et même les ceintures de sécurité sont fournies. Rien ne manque ici, l'envie d'une série 8 ne vient même pas à l'esprit lorsqu'il s'agit d'espace.

Toutefois, cela ne s'applique pas à la banquette arrière, bien entendu. Ici, le cabriolet BMW M440i xDrive est un classique 2+2, même si BMW le présente comme un véhicule à quatre places. Mais avec une position assise confortable à la première rangée, il n'y a pas plus d'espace pour les pieds à l'arrière. Mais ce n'est pas différent de la concurrence et nous ne voulons pas déduire de points à la voiture fine de Munich pour cette raison.

Technologie : Le cabriolet BMW M440i xDrive prospère grâce à son fantastique moteur.

Contrairement à la nomenclature, bien sûr, la M440i n'a pas un moteur de quatre litres. Cette époque est révolue depuis longtemps. Mais sous le capot se cache l'un des meilleurs moteurs de Munich : le B58B30TÜ1 de trois litres. Même dans la première génération, ce six cylindres en ligne était un excellent moteur, et avec la révision, il s'est élevé au rang de légende.

Le plaisir de tourner en régime et la douceur de fonctionnement sont loin d'être les seules vertus du moteur six cylindres. C'est surtout l'accélération bestiale et le bruit de fond puissant, mais jamais gênant, qui sont pleinement convaincants. Le fait que le 3.0 litres turbo soit également bridé à la station-service l'anoblit définitivement en tant que moteur de pointe.

Ici, cependant, la boîte automatique à huit rapports est également un partenaire sympathique, car elle maintient toujours le moteur dans la meilleure fenêtre de fonctionnement, si nécessaire. D'autre part, lorsqu'une progression dynamique est requise, il trie également les vitesses avec précision et sert toujours le bon rapport de transmission. En mode Sport et Sport+, il se fait également un plaisir de fournir des aboiements à l'accélération intermédiaire et un patinage riche en mode de changement de vitesse.

Au fait, l'hybride léger 48V est un petit plaisir high-tech. Le moteur électrique, qui fait également office de démarreur, développe jusqu'à 11 ch sur la plage de régime. Cependant, on a l'impression que le trois litres n'a pas besoin d'une telle chose. Mais la spontanéité de l'entraînement est bien sûr un atout supplémentaire. Et cela montre que Munich prend vraiment "Motorenwerke" au pied de la lettre.

Dynamique de conduite : une voiture de sport précise sur simple pression d'un bouton.

 

La mise au point de la suspension va également dans ce sens. Les amortisseurs adaptatifs en option fournissent non seulement un excellent retour d'information en mode de conduite sportive, mais la configuration rend également la BMW M440i xDrive Cabriolet remarquablement plus précise. Soudain, le cabriolet vert se faufile facilement dans les virages, séduit par sa direction réactive et offre toujours la bonne dose d'adhérence.

L'ingénieuse transmission intégrale xDrive est plus utile que vous ne le pensez. Dans la plupart des situations, il reste discret et on l'oublie presque. On ne ressent pas son influence sur la direction et il ne provoque pas de flou. Au contraire : lorsque l'accélérateur est utilisé de manière sauvage, la puissante Bavaroise pousse même facilement avec l'arrière.

Surtout, la transmission intégrale assure une bonne sensation. Parce que la BMW M440i xDrive Cabriolet ne surchargera jamais le conducteur. Vous la conduisez à l'instinct, avec le plus grand plaisir - et ce n'est que si vous dépassez les bornes que l'essieu avant vous ramène doucement dans le droit chemin.

Confort de conduite : le voyage sur route ouverte n'est jamais assez long

Cependant, le plaisir de conduire la Série 4 cabriolet présente deux aspects. Car en plus de la dynamique de conduite, c'est surtout le plaisir ouvert qui devient un véritable atout. Il faut à peine 20 secondes à la BMW M440i xDrive Cabriolet pour dégager le ciel. Lorsque les fenêtres sont remontées, il n'y a presque pas de brise qui passe à l'intérieur. Pour les natures sensibles, le chauffage optionnel de la nuque est recommandé. Avec cette combinaison, vous pouvez profiter de la conduite à ciel ouvert jusqu'en automne.

Il est également possible de parcourir une plus longue distance. Le confort de la suspension en réglage Confort est très confortable, malgré les roues de 19 pouces moins compliquées. Avec le cuir fin, le système audio harman/kardon en option et le désormais très bon système d'infodivertissement iDrive, la M440i se prête également aux voyages transcontinentaux.

Conclusion :

Le cabriolet BMW M440i xDrive est peut-être la meilleure alternative à la M4. Avec ses 374 ch, le noble cabriolet dispose non seulement d'un moteur supérieur, mais il est également très bien placé en termes de dynamique de conduite. Le différentiel à glissement limité de série, associé à l'excellente suspension adaptative et à la transmission intégrale xDrive très bien réglée, offre peut-être l'un des meilleurs ensembles actuellement disponibles dans cette catégorie. Mais surtout, ce croiseur ouvert vert montre que les valeurs classiques sont toujours d'actualité. Remarque : nous avons obtenu une consommation moyenne de carburant de 8,4 litres/100 km. Le moteur n'aurait pas pu se donner un meilleur bulletin de notes.

Données techniques :

Modèle : BMW M440i xDrive Convertible
Moteur : six cylindres en ligne, 2 998 cm³.
Puissance : 275 kW /374 ch (5 500-6 500 tr/min)
Couple : 500 Nm (1 900-5 000 tr/min)
Transmission : transmission intégrale, transmission automatique à huit vitesses.
Consommation de carburant combinée (WLTP) : 7,4-6,9 l/100km
Émissions de CO2 combinées (WLTP) : 169-159 g/km
Consommation d'essai : 8,4 l/100km
Accélération (0 - 100km/h) : 4,9 s*
Vitesse maximale : 250 km/h* (en régime établi)
Dimensions (L/l/H) : 4,77 m/1,85 m/1,39 m
Poids : 1,965 kg*.
Prix de base : CHF 87'400

* : Données d'usine

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.