Rendez-vous

Alpine A110 S - Bête enchantée !

Alpine a recalibré l'A110. Plus légère et pourtant mieux aménagée, elle place la barre (du plaisir) très haut, avec un look et une technique affûtés.

Publié le 18.02.2022

"Faites attention, ça pourrait être glissant", rappellent les responsables d'Alpine sur le circuit Paul Ricard. Pardon ? Sud de la France, glissant ? Vous avez bien entendu. Les températures négatives de la nuit ont laissé des traces sur l'asphalte du circuit. Il sera donc intéressant de faire monter le matériel - les semi-slicks optionnels et les freins - en température. Derrière le pace-car qui précède sur le circuit court du GP, pas de problème.


Et surtout pas avec la variante la plus sportive, l'A110 S, qui est l'une des trois versions disponibles avec le nouveau millésime. Le modèle de base est l'A110 avec 252 ch/320 Nm. L'A110 GT se positionne entre l'entrée de gamme et l'A110 S que nous avons conduite. Les deux ont une puissance de 300 ch/340 Nm. Cette dernière se distingue par des pneus semi-slick en option, un kit aérodynamique spécial et un châssis sport. D'accord, une autre couleur d'étriers de frein a également été choisie pour une différenciation plus rapide.

Un poids léger et toxique

Retour au Castellet. Malgré le matériel chaud, c'est glissant à souhait - du moins aux endroits gelés que le soleil n'a pas encore atteints. L'un après l'autre, on nous laisse sortir des stands en gardant une distance de sécurité. Par précaution, le mode de conduite reste d'abord sur "Sport" et dans le nouveau système d'infodivertissement, nous appelons le menu avec les données télémétriques. C'est fou comme la Berlinette se met au travail. Après la chicane, le poids plume de 1200 kilos se met en marche de manière ferme, mais pas inconfortable, vers la ligne droite du Mistral qui monte légèrement à la fin. Jeter l'ancre Brembo, rétrograder et prendre la prochaine à droite.


La S franchit le virage avec une neutralité incroyable. Ensuite, on s'engage dans la partie la plus sinueuse de la piste. Là aussi, la deux places ne se fait pas prier et, avant chaque virage, elle fait exploser son feu d'artifice en rétrogradant. Il ne connaît en tout cas pas de problèmes de traction. Le toit en carbone, qui coûte 2585 francs, ne fait que favoriser le centre de gravité bas. Et les sièges Sabelt, disponibles pour
710 francs, assurent un soutien adéquat.

Monstre de la déportation

Vient ensuite la ligne droite départ-arrivée. C'est au plus tard à ce moment-là que le pack aéro, composé d'une lèvre de spoiler, d'un soubassement modifié et d'un spoiler arrière en carbone (5340 francs), se fait sentir. Une bonne soixantaine de kilos à l'avant et 80 kilos à l'arrière plaquent désormais la Française sur l'asphalte. Je le fais ou pas ? Si, je le fais et je passe en mode Track. Les zones de dégagement sont finalement assez grandes. Dès l'entrée dans le virage court, tout est encore un peu plus croustillant. Les ordres de l'équipe mobile de contrôle de traction ou de l'ESP n'arrivent que tard, très tard. Désormais, c'est le savoir-faire du pilote qui détermine les temps au tour rapides. Oui, les assistants peuvent même être complètement éliminés.

Après une bonne dizaine de tours, le plaisir est malheureusement déjà terminé. Maintenant, nous nous dirigeons vers le col de l'Espigoulier - lieu du rallye français de la Sainte-Baume - avec des A110 GT un peu plus dociles. Et même sans le pack aéro ou le châssis sport, la GT est amusante. C'est plus une Gran Torismo qu'une pure sportive. Avec un réglage plus confortable, mais avec la même puissance que la S, il est très agréable de tirer le surplus de puissance du moteur 1,8 litre. Et là où le double embrayage Getrag demande beaucoup de travail de changement de vitesse, il le fait sans trop se plaindre et avec l'arbre approprié.

Verdict :
Le surplus de puissance et de couple pour la S et la GT convient parfaitement à la deux places. Le nouveau pack aéro est efficace, surtout pour le circuit. Et le nouveau système de navigation est enfin disponible. Bien joué !

Texte : Jörg Petersen
Photos : Alpine

Caractéristiques techniques Alpine A110 S

Moteur R4 turbo, 1798 cm3
Puissance 221 kW/300 ch
Couple maxi 340 Nm à 2000-6000 tr/min
Boîte de Vitesses DCT à 7 rapports
Transmisson propulsion arrière
Consommation 6,8 l/100 km (WLTP)
CO2, effiacacité 153 g/km, X
0–100 km/h 4,2 s
0–1000 m 22,4 s
Vmax 275 km/h*
L/I/h 4178/1798/1252 mm
Pneus AV 215/40 R18, AR 245/40 R18
Poids à vide 1194 kg
Charge utile 166 kg
Volume utile 196 l
Prix dès 77 900 francs
(base dès 64 750 francs)
Disponibilité dès maintenant
*avec pack Aero

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.