Puriste

Noble M500 - Réduit à l'essentiel

La Noble M500 semble être une voiture parmi tant d'autres. Une supercar générique, certainement avec une propulsion électrique et une puissance à quatre chiffres, avec en plus des valeurs fabuleuses sur le quart de mille et des écrans numériques gigantesques dans l'habitacle. Mais tout se passe autrement. La Noble n'a même pas d'ABS ni d'airbags.

Publié le 14.01.2022

Nous avons toujours beaucoup de plaisir avec les petits fournisseurs anglais. Seulement, par le passé, ils ont eu du mal. Les réglementations, la pression de la consommation, les exigences en matière de sécurité et la situation politique ne sont plus compatibles avec l'irrationalité automobile pure. Même une marque comme Lotus construit désormais des châssis lourds avec plus de luxe et même une propulsion hybride. D'autres idées, comme le retour de TVR, semblent avoir été étouffées avant même d'être lancées en série.

La Noble M500 est donc un changement bienvenu. En effet, au deuxième coup d'œil, elle est plus qu'un simple flocon lisse et générique. Il porte merveilleusement bien l'ADN du design de sa marque dans le présent, il est frais et moderne sans être exagéré. Mais le meilleur, ce sont ses valeurs intérieures, car la M500 en a sous le capot de sa carrosserie légère en fibre de verre.

La Ford GT donne son moteur au Noble M500.

En effet, le moteur bloqué au milieu de la coque n'est pas un inconnu. Le double turbo V6 EcoBoost de 3,5 litres de Ford a déjà servi dans la Ford GT. Bien sûr, la M500 n'utilise pas la version extra-rapide, mais les 550 ch de la britannique impressionnent tout de même. Par rapport à la Ford, la puissance de la Britannique est gérée de manière totalement analogique.

Une boîte manuelle à six vitesses avec différentiel à glissement limité trie les rapports et, à part un contrôle de traction rudimentaire, il n'y a pas d'autres aides à la conduite. Même l'ABS n'est pas au programme. On cherche aussi en vain des airbags dans le paysage en alcantara de l'habitacle.

Une voiture de sport puriste pour les connaisseurs

Avec son cadre tubulaire en treillis, la Noble M500 n'est donc pas seulement une voiture de course sur le papier. Les pilotes chevronnés peuvent donc s'attendre à l'une des expériences de conduite les plus puristes que l'on puisse acheter actuellement. Le plaisir est toutefois coûteux. En effet, la M500 ne devrait pas être commercialisée à moins de CHF 200'000. Si tant est qu'elle puisse être homologuée pour la Suisse.

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.