Nouveauté

Lotus Eletre - tout commence par le début

Lotus est une fois de plus à la veille d'un grand départ. L'électricité est désormais le nerf de la guerre, un SUV puissant mais sportif est le premier ambassadeur de cette renaissance.

Publié le 31.03.2022

Un studio sombre à la périphérie d'Amsterdam. Devant nous se trouve une "voiture de présérie" fabriquée à la main. La Lotus Eletre, voiture électrique, SUV - et justement : Lotus. Nous devons d'abord nous rendre compte qu'il s'agit d'un véhicule de 5,1 mètres de long et de plus de deux mètres de large. Et cela vient d'une entreprise qui, au cours de ses 70 ans d'histoire, n'a construit que des petites voitures de sport légères à deux portes. (Oui, Lotus a également construit quelques rares voitures à quatre portes, mais nous ignorons les concept-cars (Eminence, Eterne) ou les voitures fabriquées par d'autres marques mais marquées Lotus (Opel)).

Des proportions équilibrées

La carrosserie est composée en grande partie d'aluminium, mais les fibres de carbone jouent également un rôle visuel important. Les détails du design montrent certaines références au design classique de Lotus, mais aussi beaucoup de nouveautés. Le nouvel art de la construction pour les voitures électriques permet de nombreuses libertés. L'Eletre a un empattement de trois mètres, ce qui lui donne un aspect plus compact que ses dimensions ne le laisseraient supposer. Les grandes roues de 23 pouces ont également un impact sur les proportions. Le nez et l'arrière sont bien arrondis et les porte-à-faux sont modérés. Cela permet également d'estomper les rapports de taille.

Les lignes des flancs jouent joliment avec l'ombre et la lumière, avec des formes convexes et concaves. Le profil semble léger, bien que la ligne d'épaule soit assez haute, typique des SUV. Il n'y a pas de rétroviseurs latéraux, qui sont remplacés par de petites caméras. Le toit sombre crée l'illusion optique d'une ligne de toit en pente raide. Et l'arrière est la partie la plus impressionnante visuellement : la lunette arrière est effectivement inclinée, et l'arrière donne l'impression que l'Elete dispose d'un deuxième masque avant. Les feux arrière y forment un élément d'une belle cohérence. La ligne de toit se prolonge encore au-delà de la lunette arrière et forme une sorte d'aileron arrière flottant.

Respectueux de l'environnement

Comme il s'agit encore d'une voiture fabriquée à la main, nous ne pouvons malheureusement pas faire d'essai d'assise. Mais les portes s'ouvrent et nous pouvons photographier tout l'intérieur. Parmi les matériaux utilisés, on trouve des microfibres, des tissus à base de laine et des fibres de carbone. L'effet est aéré et raffiné. Cette voiture dispose de deux sièges individuels à l'arrière, mais la Lotus sera également disponible avec une banquette arrière d'un seul tenant. Les passagers arrière auront leur propre écran tactile de 9 pouces entre les sièges. Ils n'ont pas besoin d'être claustrophobes.

Derrière le volant carré se trouve un petit tableau de bord de moins de trois centimètres de haut, sur lequel seules les informations les plus importantes sont affichées. Cet affichage est également répété du côté passager. Toutes les autres informations se trouvent sur l'écran tactile de 15,1 pouces au centre du tableau de bord, dont l'inclinaison est réglable. Sous le grand écran se trouvent en outre quelques touches pour les fonctions les plus importantes. Bien entendu, les commandes vocales sont également possibles.

Laisser couler

L'aérodynamique joue un rôle important dans le design de la carrosserie des voitures actuelles et l'Eletre présente également de nombreuses nouvelles innovations. L'air est par exemple aspiré par des prises d'air à l'avant et dirigé vers l'arrière le long des côtés et directement vers l'arrière du véhicule grâce à des déflecteurs intégrés dans le montant C. Tout cela signifie probablement aussi un faible coefficient de résistance à l'air, ce qui a un impact direct sur la consommation de carburant.

Sous la voiture se trouve une nouvelle plate-forme, appelée SEA, sur laquelle seront construites les trois prochaines nouvelles Lotus électriques qui arriveront au cours des quatre prochaines années (Lotus prévoit de vendre 100'000 véhicules par an dans quelques années). Et la technologie est impressionnante. Le niveau d'autonomie 4 signifie par exemple que cette anglaise pourrait déjà effectuer la plupart des tâches de conduite de manière totalement autonome. Mais lorsqu'il s'agit de voitures électriques, la recharge et l'autonomie sont des critères importants. En 20 minutes, elle devrait "faire le plein" de jus pour 400 kilomètres, ce qui plaiderait pour une puissance de charge moyenne d'un peu plus de 200 kW : l'autonomie devrait être d'environ 600 kilomètres. La batterie a une capacité de plus de 100 kWh, et bien entendu, un réseau de bord de 800 volts est également en service. Les moteurs électriques - un pour chaque essieu - ont ensemble une puissance de 600 ch, qui est transmise à la route par les quatre roues. Eletre devrait atteindre les 100 km/h en moins de trois secondes. 

Made in Britain - kind of

Lotus a une longue tradition britannique. Lotus est donc heureux de pouvoir dire que la voiture est britannique. Les directives et les détails de développement ont été définis à Hethel, dans le Norfolk - la patrie de Lotus depuis 1966. La technologie est bien sûr soutenue par la société mère Geely en Chine, et par Volvo, qui est désormais également sous l'aile de Geely. Le savoir-faire allemand a également été mis à contribution. Le développement de la chaîne cinématique et des batteries a été réalisé par la Lotus Technology Unit de Wuhan. Les voitures y sont également fabriquées dans une nouvelle usine. L'ensemble a été testé par le département d'innovation allemand de Lotus à Raunheim, près de Francfort. Göteborg, quant à lui, est chargé de veiller à ce que les flux d'électricité dans la voiture fonctionnent aussi bien et efficacement que possible.

La vente de l'Eletre commencera début 2023, mais il n'est pas prévu de mettre en place un grand réseau de distribution, les clients devront commander en ligne. Une centaine de concessionnaires seront néanmoins ouverts dans toute l'Europe.

Text/Photos: Vesa Eskola

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.