SsangYong en pleine crise

Edison sauve SsangYong

De onze à trois à un : Le processus de vente de la société coréenne SsangYong Motor Company, en grande difficulté financière, s'était concentré en octobre 2021 sur Edison Motors Consortium, EL B&T Consortium et INDI EV Inc. Il a désormais été décidé que SsangYong serait rachetée par un consortium formé autour du fabricant de camions électriques Edison Motors.

Publié le 12.01.2022

Alors qu'au départ, onze entreprises avaient manifesté leur intérêt, elles n'étaient plus que trois en septembre 2021. Les acheteurs potentiels avaient jusqu'au 15 septembre 2021 pour faire part de leur intention d'investir. SsangYong Motor et EY (Ernst & Young) Korea, en tant qu'expert indépendant, ont effectué un examen préliminaire dans le cadre duquel le statut financier des entreprises a notamment été vérifié et les usines visitées. Ce n'est pas seulement le montant de l'offre qui a été décisif, mais aussi la mesure dans laquelle SsangYong pourra continuer à fonctionner comme une entreprise stable après la reprise.

Le constructeur automobile sud-coréen Ssangyong Motor a désormais désigné son acheteur potentiel préféré, l'entreprise en difficulté ayant déjà été placée sous administration judiciaire en avril. L'entreprise est désormais rachetée par un consortium dirigé par le fabricant sud-coréen de camions électriques Edison Motors. Le prix s'élève à 304,86 milliards de wons (environ 224 millions d'euros), soit bien moins que le billion de wons estimé !

Selon les informations, le contrat ne prendra effet que si le tribunal approuve également les plans de redressement d'Edison. Selon les médias sud-coréens, ces plans doivent être présentés avant le 1er mars 2022. La majorité des créanciers de SsangYong doivent également approuver les plans d'apurement des dettes de l'entreprise. D'ici là, SsangYong devrait rester sous administration judiciaire. Le constructeur automobile a été placé en avril dernier sous le coup d'une procédure d'insolvabilité.

 

Malheureusement, il ne reste que des voitures électriques ...

Les fans du spécialiste coréen des véhicules tout-terrain risquent toutefois d'être déçus, car le constructeur de camions et de bus électriques Edison veut transformer SsangYong en constructeur de voitures exclusivement électriques.

SsangYong Motor est le quatrième constructeur automobile sud-coréen. Depuis 2011, il est majoritairement détenu par le constructeur indien de véhicules utilitaires Mahindra & Mahindra. Depuis 2020, les Indiens avaient tenté en vain de céder leur majorité. Selon ses propres données, les ventes de SsangYong ont chuté de 21 pour cent en 2021 en comparaison annuelle, pour atteindre à peine 84 500 voitures.

 

Texte : Stefan Fritschi et automobilwoche.de
Photos : SsangYong

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.