Hypercar hybride Delage D12

Baissez le toit

Cela fait deux ans que Delage a présenté sa voiture de sport hybride D12. Ensuite, il n'y a plus rien eu pendant longtemps. Après l'avoir présentée aux Etats-Unis, les Français ont annoncé qu'elle serait disponible en Speedster ou F1 avec deux options de capote supplémentaires.

Publié le 19.09.2022

Cela faisait longtemps que la Delage D12 n'avait pas été présentée. Après un roadshow aux Etats-Unis, le PDG de Delage, Laurent Tapie (photo ci-dessous), fils de l'ancien propriétaire d'Adidas Bernard Tapie, décédé en 2021, a annoncé que la supersportive serait disponible en deux versions de capote différentes. Le Speedster se caractérise par un pare-brise plus petit, placé à l'avant de la voiture, qui remplace la capote fermée. La transformation F1 est dotée d'un petit déflecteur de vent. Un capot de protection et un casque sont également disponibles en option.

Design sauvage, disposition des sièges encore plus sauvage

L'apparence d'un avion de chasse est complétée par le fait que le conducteur et le passager sont assis l'un derrière l'autre. Dans le cockpit, au lieu d'un volant, il y a deux moignons de type joystick reliés à un déflecteur. Pas moins de trois écrans servent de centre d'information et de commande. Les occupants sont attachés dans les étroits sièges baquets en carbone par des ceintures de sport automobile.

Le moteur de la deux places est un V12 atmosphérique hybride qui développe 820 kW/1100 ch dans la version GT. Le modèle Club attend avec 753 kW/1010 ch et, avec ses 1310 kilos, est 90 kilos plus léger que la GT. Ainsi équipée, la sportive se catapulte à 100 km/h en 2,4 secondes. La vitesse maximale devrait être de 360 km/h.

Delage teste et développe la D12 sur la piste de F1 française de Magny-Cours. Il se murmure qu'une équipe de pilotes de course expérimentés, qui ont remporté pas moins de 16 titres de champion du monde FIA, doit apporter les dernières touches à cette voiture volant à basse altitude. L'entreprise a bon espoir d'établir un record du tour dans l'enfer vert du Nürburgring en 2023 avec cette machine. Espérons qu'il ne faudra pas attendre à nouveau deux ans avant d'entendre parler de la Delage. Ceux qui veulent en avoir une doivent se dépêcher. Seuls 30 exemplaires seront construits. Neuf d'entre eux sont destinés aux États-Unis. Il ne reste donc plus grand chose pour le reste du monde.
 
La date de lancement de la production et la date de livraison sont tout aussi incertaines que le prix. Selon les estimations, il devrait s'élever à environ deux millions d'euros.

Texte : Jörg Petersen
Photos : Delage

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.