auto suisse

2021 – Camionnettes et camping-cars ont le vent en poupe

Le nombre de véhicules utilitaires nouvellement immatriculés en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein a nettement augmenté en 2021. C'est ce que montrent les données de marché d'auto-suisse, l'Association des importateurs suisses d'automobiles. Au total, 41'346 véhicules de transport de choses et de personnes ont été mis sur les routes des deux pays l'année dernière, soit une augmentation de 7,3 pour cent par rapport à la valeur de l'année précédente de 38'538. Les camping-cars en particulier ont pu continuer à profiter de la tendance aux voyages individuels avec une augmentation de 26,4 pour cent et ont atteint un nouveau niveau record avec 7'588 nouvelles immatriculations. Les immatriculations de camionnettes se sont redressées de 4,3 pour cent, tandis que les véhicules utilitaires lourds ont oscillé autour de la valeur de l'année précédente (-0,4 %). Les deux catégories se situent nettement en dessous de leur niveau de marché respectif avant le début de la crise en raison de la pénurie de semi-conducteurs.

Publié le 12.01.2022

Au cours de l'année 2021, 29'251 nouveaux véhicules utilitaires légers ont été immatriculés, soit 4,3 pour cent de plus que l'année précédente, où ils étaient encore 28'035. "Sans les influences négatives de la pénurie de semi-conducteurs et d'autres composants électroniques, la hausse aurait certainement été plus importante", affirme avec certitude Christoph Wolnik, porte-parole d'auto-suisse. "La demande de fourgonnettes et de camionnettes a sensiblement repris de l'élan par rapport à 2020 - un bon signe pour la conjoncture suisse". Mais il manque encore beaucoup de choses pour atteindre le niveau d'avant la crise du marché des véhicules utilitaires légers. Par rapport aux 34'555 nouvelles immatriculations de l'année 2019, le nombre de l'année dernière était inférieur de 5'304 véhicules ou 15,3%.


Véhicules utilitaires avec un frein serré

Le marché des véhicules utilitaires lourds neufs est lui aussi resté en mode crise en 2021. Avec 3'565 mises en circulation correspondantes, il n'en manquait toutefois que 14 pour réitérer le résultat de l'année précédente (3'579). En 2019, le marché avait encore atteint un niveau de 4'291 nouveaux camions, pour lequel il avait manqué l'année dernière 726 immatriculations ou 16,9 pour cent. L'absence de produits semi-conducteurs et d'autres matières premières se fait également nettement sentir dans le secteur des poids lourds. A cela s'ajoute une forte volatilité de ce segment de marché dont l'évolution est difficilement prévisible.

 

Le camping a la cote

En revanche, un autre segment vole de record en record. Une fois de plus, le nombre de véhicules de transport de personnes immatriculés en Suisse et au Liechtenstein en 2021 n'a jamais été aussi élevé. Au cours de l'année qui vient de s'achever, leur nombre s'est élevé à 8'530, contre 6'924 en 2020, soit une augmentation de 23,2 pour cent. Les moteurs de cette évolution sont les camping-cars, qui constituent le cœur du segment avec près de 89 pour cent. Les 7'588 immatriculations de camping-cars en 2021 représentent une croissance de 26,4 pour cent par rapport à l'année précédente. En 2020, leur nombre était encore de 6 005, soit 26 pour cent de plus qu'en 2019 (4 766). En l'espace de deux ans, les camping-cars ont donc pu augmenter leurs nouvelles immatriculations de 59,2 pour cent. Le camping a manifestement encore gagné en popularité, car il est considéré comme une forme de voyage confortable et est beaucoup moins touché par les mesures administratives que d'autres formes de voyage.

 

Les prévisions restent difficiles

Selon le porte-parole d'auto-suisse Christoph Wolnik, l'évolution du marché des véhicules utilitaires en 2022 dépend fortement de l'approvisionnement en semi-conducteurs et en matières premières : "Si la production de véhicules reprend, nous pourrons certainement continuer à réduire le retard par rapport aux niveaux antérieurs du marché - car la demande est là. Nous espérons que la situation d'approvisionnement des constructeurs automobiles se normalisera au plus tard au deuxième semestre 2022".

Avec les 238'481 voitures de tourisme, ce sont au total 279'827 véhicules à moteur neufs qui ont été mis en circulation en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein en 2021. Par rapport à la valeur de l'année précédente de 275'365, cela représente une augmentation de 4'460 nouvelles immatriculations ou 1,6 pour cent.

Les chiffres en détail sont disponibles sous www.auto.swiss.

 

Texte : Stefan Fritschi et auto swiss

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.